Sélectionner une page

La fin du confinement arrive. Enfin. Après un allègement qui permettra aux plus chanceux d’aller grimper en extérieur à moins de 20km de chez eux, le 15 décembre prochain (ou le 25ème jour du mois de Frimaire pour les plus royalistes d’entre vous) sonnera définitivement le glas de cette période morose.

Mais le 15 décembre, c’est aussi un jour où il fait traditionnellement froid (sisi). Et quand on grimpe régulièrement en extérieur, on connaît l’impact des températures sur la pratique de notre sport préféré.

Enfin, on sait surtout que grimper quand il fait froid, c’est mieux. Mais est-ce que l’on sait vraiment pourquoi ?

– Oui, bien sûr, c’est parce que…

Teuuu teu teu, tu te calmes Jonathan, tu t’assois et tu lis l’article jusqu’au bout pour nous donner un semblant d’utilité dans ce monde.

La gomme des chaussons d’escalade

Pour mieux comprendre ce point, définissons déjà le terme d’adhérence. Selon Larousse, l’adhérence c’est la “soudure d’organes voisins, notamment de deux verticilles d’une fleur”. Mais étant donné que cette définition ne nous convient que moyennement, nous allons partir du principe que l’adhérence c’est l’état d’une chose liée à une autre par simple contact. En escalade, l’adhérence dépend donc de la friction entre la gomme de votre chausson et la roche.

 It Just Needs That Little Bit Of Friction ALittle Rubbing GIF - ItJustNeedsThatLittleBitOfFriction ALittleRubbing ALittleTension GIFs

Crédit Image : Tenor GIF

Par définition, plus la surface en contact est grande, plus l’adhérence sera forte. Evidemment, sur un plan vertical comme une falaise, il est compliqué de mettre une grande partie de la semelle du chausson en contact avec la roche. C’est pour cela que la gomme de vos chaussons est assez souple. Cela lui permet d’épouser au maximum la forme de la roche et ainsi augmenter la surface d’accroche à la manière d’un gecko. Le gecko qui, aujourd’hui encore, fascine par sa capacité d’adhérence, est un petit reptile souvent associé aux lézards appartenant à la famille des Squamates ce qui fait de lui un lointain cousin du Bipes, un reptile endémique du Mexique qui a la particularité de ne posséder que deux pattes situées à l’avant de son corps. Mais assez attiré votre attention sur cette singularité de l’évolution, revenons-en aux chaussons.

Mexican Mole Lizard, 2-Legged Oddball Wormlike Lizard

Un Bipes – Crédit Photo : Animal Bliss

La gomme des chaussons d’escalade est fabriquée de façon à présenter une souplesse optimale entre 0 et 5°C. En dessous de 0°C, la gomme est trop dure et ne s’adapte pas bien à la forme de la roche. La surface d’adhérence est donc trop petite et l’on glisse. Au contraire, au-dessus de 5°C, la gomme est trop souple, se déforme et le résultat est le même : la chute. Attention cependant, concernant les chaussons, il est donc globalement plus intéressant de grimper lorsque les températures sont basses mais sur une pierre présentant beaucoup d’aspérités, une gomme plus molle sera préférable pour mieux s’adapter et donc des températures légèrement plus élevées.

Notre conseil : Si vous grimpez dans des conditions très froides, gardez vos chaussons au chaud entre vos runs. Cela permettra de garder la gomme dans les meilleures dispositions.

La peau

Et oui, vous l’avez sûrement remarqué après avoir oublié vos gants en hiver, le froid affecte votre peau. Et, ça tombe bien, c’est aussi entre 0 et 5°C que votre peau est dans de bonnes conditions pour la grimpe. Bien sûr, cela dépend des gens mais globalement, c’est une température idéale pour que vos mains ne transpirent pas. De plus, la peau est plus résistante dans le froid et il reste possible de les réchauffer assez rapidement.

Mais, et les désavantages dans tout ça ? Toute personne ayant déjà grimpé en extérieur dans le froid, vous le dira. Ce n’est pas toujours une partie de plaisir. Vous allez rapidement faire la connaissance de l’onglée dont les symptômes commencent par un engourdissement douloureux du bout des doigts aussitôt prolongé par des “P*** de graton de m****”. Si vous êtes témoin d’une telle situation, gardez votre calme et proposez à la personne concernée de réchauffer ses mains grâce à des gants ou en les plaçant sous ses aisselles. 

Freezing The Shining GIF - Freezing TheShining Winter GIFs

Crédit Image : Tenor GIF

Dans de telles conditions, le plus important est de garder une bonne circulation sanguine. Privilégiez donc des vêtements chauds mais qui ne vous compriment pas trop et pensez à vous hydrater très régulièrement, le froid donne souvent l’illusion que l’on a pas soif ! Et pour un risque minimal, vous pouvez aussi rester chez-vous pour regarder l’intégral de Joséphine Ange Gardien mais si vous en arrivez là, votre santé physique ne sera plus notre premier problème.

Bref. On vous souhaite les meilleurs moments de grimpe durant cette période hivernale. Protégez-vous et prenez soin de vos doigts.